Les iNOUïS du Printemps de Bourges Crédit Mutuel

Trente-quatre noms. Trente-quatre noms qui sont nouveaux pour la plupart d'entre vous, spectateurs et professionnels qui venez une nouvelle fois aux Inouïs du Printemps de Bourges Crédit Mutuel.

Les Inouïs ? Pendant des années, nous les appelions Découvertes - le nom que nous avions choisi en créant ce dispositif unique en Europe. Mais, depuis 1986, le mot s'est répandu et, finalement, banalisé. D'autres filières, d'autres festivals, d'autres organisations ont commencé à parler de découvertes. Et on ne savait plus qui était vraiment les Découvertes du Printemps de Bourges, qui sont pourtant, à la fois, les pionnières et les plus déterminantes professionnellement.

Nous avons voulu revenir au sens premier de cette programmation particulière : il s'agit d'artistes que l'on ne connait pas, et donc que l'on n'a pas encore entendus… Tout naturellement, un mot s'est imposé : inouï. Alors nous parlons désormais des iNOUïS du Printemps de Bourges-Crédit Mutuel.

Pour le reste, rien n'a changé. Pour la vingt-huitième fois, le Printemps propose au public le plus passionné, aux programmateurs de salles, aux directeurs artistiques de labels et aux journalistes de découvrir la moisson du plus performant des systèmes de repérage et de sélection de nouveaux artistes en Europe. Cette année, ce sont 3900 candidatures qui ont été reçues sur internet pour une première sélection. Puis trente antennes régionales ont vu sur scène des centaines de groupes dans tous les genres (rock, chanson, électro, hip hop, world) pour n'en retenir que trente-quatre.

Tous savent combien ce passage peut être décisif : on voit dans la programmation officielle de ce Printemps cinq anciennes Découvertes : EZ3kiel, Concrete Knives, Juveniles, Mesparrow et Odezenne. Avant eux, il y a eu Têtes Raides, Paris Combo, Jeanne Cherhal, Zebda, Skip The Use, Frànçois & the Atlas Mountains, Cocoon, Nosfell, Amélie les Crayons, Hocus Pocus, Anaïs, Gojira, Chapelier Fou, L, Chinese Man, Beat Torrent, The Bewitched Hands…

Les iNOUïS s'inscrivent dans un mouvement qui, depuis des années, a offert à des centaines d'artistes une chance unique de voir leur carrière changer de rythme et de dimension. Et nous cherchons toujours les améliorations de détail qui peuvent être déterminantes, comme de proposer une troisième session au 22 dans la journée de mercredi : entre les musiques urbaines à 12h30 et l'électro en soirée, des artistes rock sont programmés à 17 heures - c'est mieux pour le public, c'est mieux pour les groupes.

Une tendance, pour finir ? Il semble que 2013 soit partie pour être une année très pop… Mais, maintenant, c'est à vous de juger.

D. C.

Les iNOUïS du Printemps de Bourges Crédit Mutuel

ROCK, POP, FUSION

HIP-HOP

MUSIQUES ÉLECTRONIQUES

CHANSON, WORLD